En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Débouchés

Débouchés

Par HUBERT MALFRAY, publié le mercredi 23 octobre 2019 21:37 - Mis à jour le jeudi 14 novembre 2019 22:10

Grâce à la Banque d'Epreuves Littéraires qui régit le concours présenté à l'issue de la seconde année de classe préparatoire A/L, les élèves peuvent tenter d'intégrer une multiplicité de Grandes Ecoles en fonction de leur classement au concours:

- les Ecoles Normales Supérieures (Lyon et Paris-Saclay)

- certains Instituts d'Etudes Politiques (Aix-en-Provence, Lille, Lyon)

- des écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP, Audencia, EM Lyon, EM Grenoble, écoles ECRICOME...)

- le CELSA (école des hautes études en sciences de l'information et de la communication)

- l'Ecole Supérieure d'Interprètes et de Traducteurs (ESIT)

- l'Institut Supérieur d'Interprétariat et de Traduction (ISIT) avec lequel le lycée a signé une convention

- l'Ecole des Chartes

- l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr

- l'Ecole des Chartes

- L'Université Paris-Dauphine.

Les Ecoles Normales Supérieures offrent la possibilité aux élèves intéressés mais non admis de déposer une candidature afin d'intégrer la formation souhaitée en tant qu'étudiant/auditeur. Chaque année, les enseignants aident les élèves intéressés à effectuer cette démarche, et depuis une dizaine d'années, de nombreux élèves ont réussi à entrer à l'ENS en tant qu'étudiant par cette voie.

Le lycée a également signé une convention avec l'ISIT qui permet aux élèves intéressés de postuler à cette école sur dossier. 

En outre, de nombreuses formations universitaires peuvent être envisagées, soit dans la poursuite de la spécialité, soit en envisageant un Master plus spécialisant, ou un Magistère.